14 févr. 2017

Je suis une femme

Je vous retrouve aujourd'hui avec une vidéo un texte qui me tenaient vraiment à coeur... Parce que je pense qu'il est important d'exprimer ce que l'on ressent, parce que peut-être je ne suis pas seule à ressentir tout ça. Parce que couilles, bite, nichons.


JE SUIS UNE FEMME

Une femme doit être douce, féminine, discrète, polie, avoir des enfants, fonder une famille. Un homme doit être fort et cacher ses émotions, ne pas pleurer. Un homme doit être viril et protéger la femme. 

Je me sens étouffée par des devoirs qu’on s’impose, qu'on nous impose. Ces devoirs posés ça et là depuis des années sans savoir pourquoi. 



Il y a quelques temps, j’ai eu affaire à un homme qui expliquait qu’une femme devait être douce, féminine, discrète, polie. Douce, assez pour élever ses enfants, fonder une famille. Féminine, assez pour trouver un mari. Discrète assez pour ne pas attirer d’autres regards. Polie, assez pour ne surtout pas s’exprimer avec excès. Fragile, assez pour avoir besoin d’être protégée par son homme, viril, fort, qui ne pleure pas, solide. 
 

Solide, un peu comme l’amertume à laquelle j’ai du faire face quelques instants après quand j’ai demandé pourquoi et qu’on m’a répondu « parce que c’est comme ça, depuis toujours ». 


Je suis une femme douce, féminine, discrète, polie mais je ne veux pas avoir d’enfants ni fonder une famille. Je suis une femme, parmi tant d’autres qui ne trouvent pas leur place dans cette vision étriquée de l’homme et de la femme. Je suis une femme qui rêve de quelque chose de différent, non pas par esprit de contradiction, mais parce que je suis telle que je suis et refuse de changer par conformité. 
 

Je suis une femme parmi tant d’hommes sensibles et fragiles qui n’osent s’exprimer de peur d’être humiliés. Je suis une femme parmi tant de personnes qui souffrent chaque jour de stéréotypes sexistes qui ont été posés là, sans raison puisque c’est « comme ça, depuis toujours ». 

Chaque jour je me heurte à ces phrases « alors, toujours pas de copain? quand est-ce qu’on va te caser » comme si se caser était une finalité, le but ultime d’une vie. Je suis une femme parmi tant d’autres qui rêvent d’amour mais pas seulement.  


Je suis une femme qui parfois s’exprime avec des « putain », des « connard », des « connasse ». Je suis une femme qui ne se maquille pas toujours. Je ne suis pas toujours discrète, et je préfère avoir un chat, un phoque, un éléphant, un baleineau plutôt qu’un enfant. J’ai envie de voyages, d’une carrière brillante, d’un homme qui partage ma vie sans la diriger. Un homme qui ne se sente pas obligé de me protéger, parce que je me sens assez forte pour m’épanouir sans protection. Je ne rêve pas du prince charmant. 

Pourtant je suis une femme.

Alors je me demande : Qui sommes nous réellement pour juger ? Qui sommes nous pour dicter la conduite d’un individu ? 

J’aimerais pouvoir vivre ma vie sans qu’on ne voit le fait de me caser comme une finalité. J’aimerais pouvoir décider de m’enlaidir si je le souhaite sans qu’on ne s’inquiète de pouvoir me caser, même si ce n’est que pour rire. J’aimerais qu’on cesse d’effectuer une pression constante sur ce qu’on doit, ou ne doit pas faire. 

Mais ça, c’est surement parce que je suis une femme, et que la femme est rêveuse, chiante, pénible. C'est surement parce que je vais avoir mes règles et que c'est bien connu : les filles sont chiantes, à ce moment là. Et qu’en tant que femme j’ai juste envie de faire chier. La vérité, c'est que ça me pète les couilles. 

Putain, bordel, couilles, bite, nichons.

6 commentaires:

  1. Bien dit!
    Personnellement je suis tout a fait de ton avis et on a tendance a ne plus dire tout ça, ce qui m'est insupportable. Je peux te certifier que, sur ce point tu n'es pas la seule et que des types comme tu nous l'a décrit, on n'en fait qu'une bouchée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que cela est rentré dans une norme. On a pris l'habitude de ne pas en parler, on fait comme si de rien n'était. On se laisse s'entourer de normes, de "il faut être comme ci ou ça". C'est étouffant!

      Supprimer
  2. C'est un très beau manifeste de la femme ! Bravo :)

    Anthony & Noémie
    blogueurs amoureux sur notrecarnetdaventures
    Sur le blog en ce moment : immersion au Showroom de Nocibé !

    RépondreSupprimer
  3. Les stéréotypes homme/femme ont la vie dure! C'est un joli texte que tu as écrit sur le sujet.

    RépondreSupprimer

Une réaction, une question ? N'hésite pas, je me ferais un plaisir d'y répondre!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...